Заявка на пробный урок

Получи бесплатный урок сейчас!

Свяжитесь с нами: Skype: paraisozzz

Урок 12

На этом уроке отрабатывается рассказ о себе — в том числе восприятие на слух. Рассмотрено несколько коротких диалогов. Начинается процесс углубленного познания артиклей — на этот раз неопределенного артикля.
 
Словарик урока
 

penser

думать

Je pense que je ne suis pas fatigué.

sympathique

симпатичный

 

tout

всё

 

le monde

мир; люди

 

tout le monde

все

 

collègue

коллега

 

Qui est-ce?

Кто (есть) это?

 

Qu'est-ce que c'est?

Что (разве) это (есть)?

 

ça

«Это», какподлежащееклюбомуглаголу

Comment ça s'appelle ?

ce

«Это», какподлежащеекглаголу «быть» (être)

c'est, ce sont

С'est pour vous.

Это для Вас.

 

être d'accord

быть согласным

Je ne suis pas d'accord avec lui

l'art

искусство

 

un jardin

сад

 

âge

возраст

Vous avez quel âge ?

maintenant

сейчас

 

lunettes

очки

 

un enfant

дитё

 

une table

стола

 

une chaise

стула

 

un vélo

велосипед

 

une moto

мотоцикла

 

Диалог урока
 
 
- Alors, Ilya ! Comment ça va, aujourd'hui ?
- Ça va très bien aujourd'hui.
- Michael, vous êtes en forme aujourd'hui ?
- Je suis en forme, aujourd'hui, comme toujours.
- Ilya, vous êtes malade aujourd'hui ?
- Je ne suis pas malade aujourd'hui, heureusement.
- Michael, vous travaillez aujourd'hui ?
- Oui, je travaille aujourd'hui.
- Ilya, vous fumez aujourd'hui ?
- Malheureusement oui, je fume aujourd'hui.
- Michael, vous regardez le football aujourd'hui ?
- Non, je ne regarde pas le football aujourd'hui.
- Ilya, vous regardez la télévision aujourd'hui ?
- Non, je ne regarde pas la télévision aujourd'hui parce que je travaille beaucoup.
- Michael, vous écoutez la radio aujourd'hui ?
- Bien sûr Madame, j’écoute la radio aujourd'hui.
- Ilya, vous aimez la France ?
- Oui, j’aime la France.
- Michael, vous habitez où ?
- J'habite à Saint-Pétersbourg, en Russie.
- Ilya, vous parlez quelles langues ?
- Je parle russe, anglais pas mal et français un peu.
- Michael, vous aimez le français ?
- Oui, j’aime la langue française parce que elle est belle.
- Ilya, vous êtes grand ou petit aujourd'hui ?
- Je pense que je suis grand aujourd'hui, je ne suis pas petit.
- Michael, vous êtes gros ou mince ?
- Je suis mince et sportif aujourd'hui et toujours, comme mon camarade.
- Ilya, vous êtes beau ou moche ?
- Je pense que je suis très beau.
- Michael, vous êtes stupide ?
- Ce n’est pas vrai, je suis très intelligent.
- Ilya, vous êtes gentil et sympathique ?
- C’est ça, c’est ça, je suis sympathique et gentil.
- Aujourd'hui, nous sommes quel jour de la semaine, Michael ?
- Aujourd'hui, nous sommes mardi.
- Demain, Ilya, nous sommes quel jour de la semaine ?
- Demain, nous sommes mercredi.
- Après-demain, Michael ?
- Nous sommes dimanche.
- Non, ce n'est pas vrai.
- Après-demain, nous sommes jeudi.
- Hier, Ilya ?
- Hier, nous sommes lundi.
- Avant-hier ?
- Avant-hier, nous sommes dimanche.
- Nous sommes quelle date, Ilya ?
- Nous sommes le 14 (quatorze) octobre 2008 (deux mille huit).
- Demain ?
- Demain, nous sommes le 15 (quinze) octobre 2008.
- Après-demain ?
- Après-demain, nous sommes le 16 (seize) octobre 2008.
- Hier, Michael ?
- Hier, nous sommes le 13 (treize) octobre 2008.
- Avant-hier ?
- Avant-hier, nous sommes le 12 (douze) octobre 2008.
- Michael, vous connaissez Sophie Marceau ?
- Oui, je connais Sophie Marceau.
- Qui est-ce ?
- C’est une actrice française célèbre. Elle est belle et gentille.
- Vous connaissez Carla Bruni, Ilya ?
- Je ne connais pas Carla Bruni.
Aïe, aïe, aïe, c’est la femme de Nicolas Sarkozy.
- Vous connaissez Patricia Kaas, Ilya ?
- Oui, je connais Patricia Kaas.
- Qui est-ce ?
- Elle est chanteuse française célèbre.
- Michael, vous connaissez Bernard Kouchner ?
- Oui, je connais Bernard Kouchner.
- Qui est-ce ?
- C’est un ministre de Nicolas Sarkozy.
- Catherine, vous connaissez Ilya et Michael ?
- Oui, je connais Ilya et Michael.
- Ce sont qui ?
- Ce sont mes collègues.
 
- Sur la première photo, qu'est-ce que c'est ?
- Sur la première photo, c’est un restaurant.
- Je ne suis pas d'accord avec Catherine, parce que je pense que c’est un café à Paris.
- Je ne suis pas d'accord avec Catherine et Ilya, parce que je pense que c’est un petit bistrot à Saint-Pétersbourg.
- Catherine, comment ça s’appelle ?
- Ça s’appelle McDo.
- Ilya, vous connaissez le restaurant McDo ?
- Oui, je connais le restaurant McDo.
- Michael, c’est comme en Russie ?
- Oui, c’est comme en Russie, parce que en Russie aujourd'hui il y a des bistrots, des cafés et des restaurants différents.
- Sur la deuxième photo, qu'est-ce que c'est ?
- Sur la deuxième photo, c’est un parc.
- Je ne suis pas d'accord avec Ilya, parce que je pense que c’est un musée moderne.
- Catherine, comment ça s’appelle ?
- Ça s’appelle le Centre Georges Pompidou.
- Vous connaissez, Ilya, le Centre Georges Pompidou ?
- Je ne connais pas le Centre Georges Pompidou, malheureusement.
- C’est comme en Russie, Michael ?
- Non, ce n’est pas comme en Russie parce que les musées de Saint-Pétersbourg et de Russie sont toujours classiques.
- Mais les Français adorent les musées modernes et l’art moderne.
- Michael, sur la troisième photo, qu'est-ce que c'est?
- Sur la troisième photo, c’est un parc.
- Je ne suis pas d'accord avec Michael, parce que je pense que c’est un jardin.
- C’est comme en Russie ?
- C’est comme en Russie, je suis patriote.
 
- Vous avez quel âge, Michael ?
- J’ai 37 (trente-sept) ans.
- Vous avez quel âge, Catherine ?
- J’ai 32 (trente-deux) ans.
- Vous avez quel âge, Ilya ?
- J’ai 45 (quarante-cinq) ans.
- Michael, vous avez chaud, aujourd'hui ?
- Je n’ai pas chaud aujourd'hui.
- Vous avez froid aujourd'hui, Ilya ?
- Je n’ai pas froid aujourd'hui.
- Vous avez faim aujourd'hui, Catherine ?
- Non, je n’ai pas faim aujourd'hui.
- Vous avez soif aujourd'hui, Ilya ?
- Non, je n’ai pas soif aujourd'hui.
- Michael, vous avez sommeil maintenant ?
- Non, je n’ai pas sommeil maintenant, mais j’ai faim.
- Vous avez mal à la tête, Ilya ?
- Je n’ai pas mal à la tête.
- Michael, vous avez peur de la crise économique ?
- Non madame, je n’ai pas peur de la crise économique.
- Vous avez besoin d’un café, Ilya ?
- Oui, j’ai besoin d’un café.
- Vous avez envie d’un café, Catherine ?
- Non, je n’ai pas envie d’un café.